❕Livraison gratuite en point relais à partir de 80€ d’achat❕

Le blog d'EquiNatBio
Accueil » Blog » Votre cheval peut-il être atteint de la maladie de Lyme ?

Votre cheval peut-il être atteint de la maladie de Lyme ?

jeudi 27 octobre 2022
La maladie de Lyme est une maladie dont on entend beaucoup parler ces temps-ci. Tant dans le milieu humain, que le milieu canin ou encore équin. C’est malheureusement une maladie insidieuse et difficile à diagnostiquer, malgré ses impacts importants sur la vie du cheval infecté.  La connaître pour mieux l’appréhender est primordial, d’autant plus que la rapidité d’action du propriétaire est très importante pour limiter l’évolution de la maladie. Comment le cheval peut-il contracter la maladie de Lyme ? Que doit-on surveiller ? Quelles sont les conséquences pour sa santé ? Comment la traiter ?

1 - Qu'est que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme, aussi appelée Borréliose, est une maladie due à une bactérie nommée Borrelia Burgdorferi qui est transmise par une tique infectée. Très rarement, la maladie de Lyme peut également être transmise au cheval par la puce, le taon ou encore les moustiques. Il est important de savoir que cette maladie n’est pas contagieuse d’un cheval à l’autre.

2 - Facteurs favorisants l’apparition de la maladie de Lyme chez le cheval

Les tiques sont retrouvées en zone humide ou encore en forêt, il est donc plus risqué pour un cheval d’être infecté s’il se trouve dans ce type d’environnement. Il faudra cependant que la tique reste accrochée au moins 24h pour transmettre la maladie, d’où l’intérêt de bien vérifier la présence de tique lors du pansage, une étape à ne surtout pas négliger. Dans de rares cas, la maladie de Lyme chez le cheval peut être transmise par les puces, le taon ou les moustiques. Il est donc nécessaire de rester vigilant quant aux symptômes que peut présenter votre équidé.

3 - Comment reconnaître un cheval infecté par la maladie de Lyme ?

Les symptômes de la maladie peuvent apparaître après 3 jours ou encore après plusieurs mois après la morsure de la tique, ceci est très variable. 

Ils sont peu caractéristiques, il n’existe pas de signe clair qui permette de dire assurément “il s’agit de la maladie de Lyme” que l’on appellerait un signe clinique pathognomonique. 

Les signes de la maladie seront principalement localisés au niveau du système oculaire, neurologique ou encore locomoteur.

Les signes cliniques

  • Fièvre
  • Uvéite (inflammation de l’oeil)
  • Dysphagie (difficultée lors de la déglutition)
  • Raideurs articulaires parfois accompagnées de boiteries sur plusieurs membres
  • Perte de poids
  • Changement de comportement
  • Hyperesthésie (ressenti exagéré lors d’un contact physique ou en cas d’exposition à la lumière)

4 - Que faire si votre cheval présente certains de ces symptômes ?

Il est tout d’abord très important de vérifier la présence de tique sur votre cheval, pour cela je vous conseille de poser vos mains à plat sur le corps de votre cheval. Puis, de les laisser glisser sur la peau et entre les poils de votre animal, et ceci sur la totalité de son corps. Pour une vérification méticuleuse, notamment après une balade en forêt, comptez entre 5 et 10 minutes de vérification selon votre habitude à le faire. Pensez à accentuer votre attention sur les plis de la peau (coude, aine, etc…).

Si vous trouvez une tique, retirez-la avec une pince à tique spécifique. Puis, mettez-la dans un pot hermétique. Vérifiez les possibles symptômes qui apparaîtront par la suite, le fait d’avoir gardé avec vous la tique permettra au vétérinaire de faire des analyses dessus le cas échéant.  

En cas de symptômes, votre vétérinaire pourra effectuer des analyses sanguines dites de sérologie. Un test PCR du liquide articulaire est également possible, bien qu’il soit plus coûteux.

5 - Quels traitements pour la maladie de Lyme chez le cheval ?

Un traitement antibiotique sera mis en place si la maladie de Lyme est diagnostiquée sur une période relativement longue (3 à 4 semaines). 

Il n’existe pas de vaccin à ce jour, seule la prévention qui réside dans la lutte des tiques est efficace.

6 - Ce qu’il faut retenir

Il n’existe pas de symptômes clairs de la maladie de Lyme, celle-ci est insidieuse et difficile à diagnostiquer.
Vérifiez la présence de tique sur le corps de votre cheval avec la technique de la main qui balaie son corps.
Pensez à stocker dans un pot hermétique la tique trouvée en cas d’infestation.


Cet article ne remplace en aucun cas les prescriptions de votre vétérinaire ni les conseils apportés par tout autre professionnel de la santé animale (ostéopathe animalier, maréchal ferrant, physiothérapeute, etc…).

Partager l'article

Notre sélection

Friandise EQUIBIO-SPORT tenue entre deux doigts, avec d'autres friandises en arrière-plan.

EQUIBIO-SPORT

Votre panier
  • Panier vide
0